Atelier saint Luc Écriture d'icônes
Vous êtes ici : Ecriture d'icônes » Iconographe

Iconographe

IconographeDiplômée de l’école nationale supérieure des Beaux-Arts de Bourges, Liette s’est formée aux techniques traditionnelles de l’art orthodoxe russe depuis 2001 auprès d’Élisabeth Ozoline, professeur d’iconographie à l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge de Paris.

Je peins les icônes à la main selon les techniques traditionnelles de l’art orthodoxe russe. Une planche de bois est enduite de “levkas”, un mélange de craie et de colle de peau, visant à offrir un support suffisamment solide et poreux pour les couleurs. J’applique ces dernières selon la technique de la tempera à œuf. Je réalise moi-même l’émulsion à base de jaune d’œuf, de vinaigre et d’eau.

Le mot « icône » vient du grec ‘eikona’ et signifie ‘petite image, portrait’, la racine « eiko » se traduit en paraître, sembler et au passé être vraisemblable, être probable. Nous voilà en présence d’une « représentation » qui a du sens. L’icône rend visible ce qui est invisible et fait appel à la Foi des chrétiens.

Je m’inspire le plus fidèlement possible de la tradition iconographique de l’Église orthodoxe, tradition que je cherche à assimiler en profondeur. Je ne suis pas une copiste, car la tradition n’est pas une répétition mais je réalise à chaque fois une création nouvelle.

La lumière vient de l’intérieur des personnages et non de l’extérieur. Une lumière incarnée qui éclaire le spectateur, au même titre que la perspective inversée qui lui entre dans le cœur.

L’icône est l’aboutissement d’un long travail où l’artiste prête ses mains et est habitée d’une foi vivante.

Vivre la conjugaison de nos deux appels de Dieu.

Touchée par la grâce de Dieu, Liette s’est formée à l’écriture des Icônes auprès d’une iconographe orthodoxe russe depuis 2001.

Configuré au Christ serviteur, Jean-Pierre a été ordonné diacre, en mai 2009, pour le diocèse de Bourges.

Unis par le sacrement de mariage, nous vivons cette grâce depuis plus de 3 décennies. Les fruits de l’Esprit-Saint (cf. Ga 5, 22) permettent à notre couple de vivre cette expérience inédite.

Pour Liette, il lui a été donné l’humble connaissance de l’écriture d’icônes, méditée dans l’approfondissement des Pères de l’Église, l’approche de la foi pratiquée par nos frères orthodoxes, l’écoute attentive et nourrissante des louanges adressées à notre Dieu. L’iconographe prête ses mains à l’œuvre de Dieu par la représentation visible de l’Invisible. L’icône invite les hommes et les femmes à prier le Père par l’intercession des saints et saintes de Dieu. L’humilité est grande pour qui découvre la patience de l’écriture, cette « traduction » de la Parole dans la superposition des couleurs et des traits, révélation du passage des ténèbres à la lumière. Et l’évangéliste Jean de dire : « Celui qui agit selon la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient reconnues comme des œuvres de Dieu. » (Jn 3, 21).

Pour Jean-Pierre, il lui a été donné de répondre à l’appel de Dieu. Par la grâce de l’ordination diaconale « le diacre est appelé à servir. Le service est le centre, l’essentiel de l’action du Christ et de son Église. Configurés au Christ Jésus serviteur, les diacres rendent vivant dans l’Église et dans la vie de la cité la charité, l’amour de Dieu pour ce monde » et par les missions confiées par l’évêque, « Vous serez sensible au langage artistique qui permet à l’Église de ‘rendre perceptible, et même, autant que possible, fascinant, le monde de l’esprit, de l’invisible, de Dieu… La beauté est un chemin.’ » « Proposer la foi dans la société actuelle en faisant appel à l’expression artistique. » se décline, entre autre, par une prédication éclairée de la prière des icônes.

Notre couple partage sa foi en Jésus-Christ :

  • en ouvrant les portes de l’atelier à qui en fait la demande,
  • en participant à des salons des métiers d’art pour faire découvrir cet art religieux initié par nos prédécesseurs de l’Orient chrétien,
  • en réalisant des démonstrations techniques de l’écriture, éclairée par une lecture des icônes,
  • en organisant des stages d’écriture, conférences…